En marche ou crève

The-Long-Walk.jpg

En rumeur, l’adaptation de l’un des premiers romans de Richard « Stephen King » Bachman accompagne la déferlante de sorties cinéma et TV basée sur l’oeuvre du maître.

Actuellement sur les petits écrans, Stranger Things citait, à minima, 4 figures clés de la teen culture 80’s : Steven Spielberg (ET), John Carpenter (The Thing), Joe Dante (Explorers) et Stephen King (The Body, aka Stand by me au cinéma). Et c’est vrai que l’auteur horrifique a plus que jamais le vent en poupe.

Après l’adaptation télévisuelle d’Under the Dome et 22.11.63, pas moins de 7 projets majeurs sont annoncés :
The Dark Tower : Akiva Goldsman à la production, tu auras peur ;
– It : Cory Fukunaga a jeté l’éponge et le setting fondateur des sixties, soit l’enfance de King, n’est pas respecté. Donc ça aussi ça fait très peur ;
Une nouvelle adaptation TV de The Mist en série : d’après la longue nouvelle Brume en Français, variation sur le thème du Dawn of the Dead de Romero (lui même variation du Masque de la mort rouge de Poe) et déjà adaptée pour le cinéma par Frank Darabont MAJ 14.07.2017 : AVOID! ;
Mr Mercedes : David « Ally McBeal » Kelley est listé, après sa présence au générique de 22.11.63. J’ai aperçu des images. Noir, sans concession. Intéressant ;
The Talisman : annoncé comme étant produit par Amblin Television. Donc les petites mains de Spielberg seraient de la partie. Ca fait très longtemps je crois que Spielberg a dit son intérêt pour ces deux romans écrits à 4 mains avec Peter Straub.
The Stand, annoncé également.

L’été de mes 13 ans j’ai eu à choisir entre Ca/It et Marche ou crève (The Long Walk). J’ai choisi Ca. 25 ans plus tard, je profite d’un week end de trois jours pour enfin me mettre En marche. Je découvre l’une des oeuvres les plus passionnantes de King. Dans un avenir indéterminé et totalitaire, des jeunes gens s’inscrivent de leur plein gré à une marche annuelle, encadrée par l’armée américaine et retransmise à la télévision. Ils sont une centaine à avoir été sélectionnés. Agés de 14 à 20 ans, l’ennui, la défection parentale ainsi qu’un mélange de défiance et de croyance premier degré en La Marche semblent être leur seule raison d’être là. Dès que l’un deux s’arrête à plus de trois reprises, il est sommairement exécuté.

Bien que l’histoire épouse le cheminement d’un seul personnage, King fait émerger une bonne dizaine de portraits, sans crier gare et sans effort. Pas de description à rallonge, pas de cliffhanger lourdingue avec dénouement 3 chapitres plus loin  (une scorie chez lui). Juste une ligne droite, une étude de caractères, une critique coupante du draft. Ce roman jumeau de The Running Man, qui à la base narrait la traque d’un everyday man poursuivi à travers tout le pays, porte en lui le sentiment de défiance contre-culturelle de son époque.

Critique de la société du spectacle, critique des corps d’état, critique des autorités : ces deux romans de jeunesse disent toute la défiance envers le monde des adultes et d’une façon plus large, la conduite de leur pays.

On pense à la demonstration de Kent state, qui le 4 mai 70 s’est terminée dans un bain de sang. On pense aux films de genre Eco-Sociaux de l’époque – Rollerball, Soylent Green, Silent Running – et à leur pendant potache, le Deathrace 2000 de l’écurie Corman.

Cette contre culture première main chez King, s’est quelque peu diluée dans le grand guignol dans des années 80. En 1986 dans ItKing juxtapose son enfance dans les années 60 avec le present era des années Reagan. Ce Ronald McDonald de foire qui dévore les enfants, ne serait-il pas lui aussi la twisted figure de l’Oncle Sam ?

Dans l’attente de voir une adaptation filmée, qui pourrait donner une oeuvre sèche remettant la teensploitation à sa place, ce roman figure selon moi aux côtés du meilleur de King, à savoir The Gunslinger et Salem’s Lot.

S.T.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s